La petite ville de Saint-Malo traite fort mal les magnolias …

 

 

 

 

Ces magnolias, regroupés sur la place de la mairie de Paramé étaient splendides il y a deux mois, chacun formant  une grosse boule de verdure brillante, et on pouvait se réjouir d’avance de leur belle floraison …

Mais les employés des  » espaces verts  » sont passés par là,  ont taillé  avec le maximum de dégâts, et, n’ayons pas  peur des mots, de bêtise, d’incompétence.

Vous voyez le résultat : des  bouts de branches desséchés, des coupes sauvages, des arbres qui visiblement s’étiolent.

Tout cela, à nos frais, avec nos impôts.

Et s’il n’y avait que cela : je rappelle les mimosas coupés en pleine floraison, de même que l’eucalyptus voisin,  et dans un square, les massifs, les fleurs arrachées à la  pelleteuse. Les arceaux verts et les rosiers en pleine floraison qui grimpaient joyeusement, arrachés, et remplacés  par  … des arceaux noirs, très laids, et de nouveaux rosiers, dont très peu ont pris.

Inutile de protester auprès de la mairie :  les employés ne répondent jamais.

Par contraste,  sur la droite, des arbres magnifiques, une belle verdure, dans des propriétés privées.

France  FOUGERE