L’ours et la poupée – Album – Père Castor – ( dès 5 ans )

La tendresse, la beauté des dessins associées à la délicatesse du texte  font de cet album esthétique un livre éducatif à tous points de vue.

Car il s’agit d’un thème sensible, l’abandon, qui est une peur, une angoisse que peuvent ressentir des enfants sans pouvoir l’exprimer, et aussi la perte du doudou.

L’ours en peluche Grizzli a été oublié dans le train par  Arthur qui part en vacances au bord de la mer avec ses parents. Il est un ours un peu spécial avec des oreilles de lapin,  une queue d’écureuil,  un véritable compagnon pour le petit garçon.

Il se retrouve sur une étagère du bureau du chef de gare, dans le noir, et il se sent vraiment très seul. Puis dans la pénombre, il distingue une forme, et il s’agit d’une poupée très mignonne, vêtue d’un maillot de bain, avec des lunettes de soleil. Pas de doute, elle allait aussi à la plage ! Elle lui explique qu’elle se nomme Lola Belle,  qu’elle était dans le train avec une petite fille,et qu’elle attend dans cette pièce depuis un mois. Un mois à entendre le bruit des trains qui passent …  Grizzli ne peut l’accepter, et il décide la poupée à partir vers la mer, tout simplement en suivant les rails. Elle accepte, malgré ses inquiétudes.

Ils vont connaitre toutes sortes d’aventures, apprendre à faire très attention quand les trains passent, ils affrontent les tunnels  angoissants  et  s’aperçoivent qu’ils doivent continuer en suivant le cours d’eau qu’ils voient devant eux. Les voilà à bord d’une sorte de radeau qui vogue sur le fleuve … vers la mer !

Le courage d’agir, d’affronter les risques, plutôt que de rester passif …  la volonté d’aller jusqu’au bout, avec l’aide de l’amitié  …  sous cette forme charmante, le message passe.

Mais on peut se demander pourquoi les parents d’ Arthur et de Mathilde n’ont pas téléphoné au chef  de gare !

L’ours et la poupée – par Hubert Ben Kemoun –  Illustrations de Kim Seijung – Père Castor –  Album cartonné format 24 x 30 cm – 32 pages – 13,50 Euros – ( Dès 5 ans )

 

( Tous droits réservés, etc – copyright )

Poucette – d’après le Conte d’Andersen – Illustrations de Sophie Lebot – Les Classiques du Père Castor

La douce et tendre histoire de la jolie et minuscule Poucette qui connait des aventures un peu angoissantes, parce que la souris qui l’abrite veut la marier à la taupe  son amie ! Mais Poucette est sauvée par son amie l’hirondelle et rencontre un jeune prince aux ailes blanches comme un papillon.

Et elle aussi  pourra voler de fleur en fleur avec des ailes  toutes légères.

Un conte attendrissant d’après Andersen, avec les gracieuses illustrations de Sophie Lebot.

Un peu de poésie pour petits et grands en cette rentrée, et en prévision des cadeaux !

 

Poucette – Un conte d’après Andersen   – Illustrations de Sophie Lebot – Les Classiques du Père Castor – Du monde entier – Format à l’italienne 21 x 18 cm –  5, 25 Euros – ( Dès 6 ans )

( Tous  droits réservés, etc – copyright )

livres du père Castor pour initier les enfants aux maths de façon agréable et progressive … destinés aux 6,7,8 ans – suite et fin

Trois petits livres chez le Père Castor – par  Marie-Pierre Laforgue et Emmanuel Ristord – chacun -format 15 x 20 cm – broché –  avec beaucoup de jeux y compris sur les rabats, et plein de surprises – plus une feuille transparente … surprise ! -6, 10 Euros

( Tous droits réservés – copyright )

L’école des Dinos – Tricé est amoureux – par Pierre Gemme et Jess Pauwels – Castor Poche – ( Dès 6 ans )

Tricé est le tricératops, et pourquoi ce nom ? Parce qu’il a  trois cornes, qui lui servent à se défendre  et  à se protéger.

Tout est expliqué sur un rabat du petit livre, qui peut se  détacher et se collectionner avec les autres fiches sur les dinosaures. C’est fort bien fait.

Tricé est tellement amoureux d’Edmonta que sa collerette en devient toute rouge et qu’il n’ose pas parler. Ses amis dinos lui viennent en aide et lui apprennent à fabriquer de jolis colliers … pas seulement pour Edmonta, mais pour les autres petits dinos afin qu’ils ne soient ni peinés, ni jaloux.

L’histoire amusante et charmante, comme les autres titres de la collection, familiarise avec le monde fascinant de ces ancêtres, pour apprendre et retenir facilement.

Pierre Gemme est enseignant, et ses textes sont rédigés de façon à  être accessibles dès  le CP,  en s’inspirant de la vie quotidienne des enfants.

Pierre Gemme – L’Ecole des Dinos – Tricé est amoureux – Illustrations de  Jess Pauwels – Castor Poche –  Format broché  15 x 20 cm – 32 pages-  5, 60 Euros  – ( Dès 6  ans )

 

(  Tous droits réservés, etc – copyright )

Le Mont Saint-Michel – un livre -jeu en forme d’enquête pour apprendre son histoire … Père Castor – ( dès 7 ans et pour tous )

 

Bien des mystères forment l’histoire du Mont Saint-Michel et  passionnent ses très nombreux visiteurs.

Dragons, chevaliers, fantômes, caches pittoresques …   voilà qu’une sorcière a ensorcelé le Mont ! Il faut trouver son repaire, et 35 pistes sont possibles. Comment trouver la bonne ?

Vous remarquerez  en page de couverture  des quantités de personnages portant du jaune. Le premier jeu  consiste à retrouver M. le Floch et ses  8 élèves avec leurs petits foulards jaunes, ainsi que le capitaine Duval, chef des gendarmes du Mont (  vous le trouvez sur la droite, en bas …  )

Au verso, un éléphant dont on se demande ce qu’il vient faire ici : très simple, car la mer a sculpté une grosse roche en forme d’éléphant.

A chaque page, des jeux divers, dont les solutions sont indiquées en fin de volume, et  aussi des précisions historiques, anecdotiques.

Une nouvelle approche du Mont, très inventive et fort captivante. C’est le livre dont le lecteur est le héros !

Le Mont Saint-Michel, un livre – jeu – par Jeanne Boyer et Laurent Audouin  – Père Castor – Album cartonné format  22 x 28 cm – 48 pages – 12,50 euros – ( Dès 7  ans et pour tous )

Tous droits réservés, etc – copyright

Pinocchio – Un conte de Carlo Collodi – adapté pour  » Les Classiques du Père Castor « 

 » Pinocchio  » fait partie du Trésor des Contes mondialement connu,  par ses multiples éditions.

Carlo Collodi a eu vraiment un trait de génie, en imaginant son petit pantin en bois qui prend immédiatement vie quand  le gentil menuisier Gepetto le sculpte :   » Aïe, tu me fais mal  !  … tu me chatouilles ! « 

Pinocchio  sort de la maison  pour aller à l’école, mais il fait toutes sortes de bêtises et de rencontres. La Fée Bleue le protège et lui donne de bons conseils. Pourtant le petit pantin ne peut pas s’empêcher de suivre un cirque, où, transformé en âne, il sera maltraité, blessé, jeté à la mer. Gepetto a pris un bateau pour le retrouver, et à partir de ce moment, Pinocchio, qui a eu  très peur, devient un pantin fort sage, qui ne ment plus, et cela se voit, puisque son nez ne s’allonge  pas  – puis, un jour, un vrai petit garçon !

Indispensable dans toute bibliothèque,  des grands et des petits.

Pinocchio-  Raconté par Anne Fronsacq – d’après un conte de Carlo Collodi –  Illustrations d’Olivier Latyk – Les Classiques du Père Castor – Format à l’italienne  21 x 18 cm –  32 pages –  5, 25 Euros  – ( Dès 5  ans )

( Tous droits réservés, etc – copyright )

Ours et lapin – Un intrus dans la vallée – Texte de Julian Gough – Illustrations de Jim Field – Père Castor – Un vrai roman – dès 7 ans

 

  » Ourse et Lapin – un intrus dans la vallée    » peut être lu seul dès 7 ans – et, en lecture aux enfants, avec beaucoup de plaisir, dès 2/4  ans.

Il faut souligner sa parfaite présentation sous forme d’un  » vrai  » livre cartonné, façon reliure, en petit format maniable, le début d’une bibliothèque de  « grand « .  Les tons sont ceux de la nature, en vert et  brun, et, vrai raffinement, les pages de garde révèlent tout un tapis de perce-neige  !

 

Quand l’hiver prend fin, Lapin sort de la caverne de son amie Ourse, où il était bien au chaud, en sécurité. Il sort au grand air, et au soleil. D’ailleurs les bonshommes de neige ont fondu. Mais quand il descend dans son terrier, il se rend compte que le ménage doit être fait, et … une invitée y est cachée, la Tortue qui peine à se réveiller. A chaque fois qu’elle se rendort et se réveille,  elle croit qu’une autre année est passée !

Mais un bruit gêne les grandes oreilles de Lapin. Il sursaute, et le localise rapidement.  En haut de l’arbre, un oiseau tape dans l’écorce, et des petits morceaux tombent sur Lapin et Ourse qui est venue voir ce qui se passe.

Pivert fait ce qu’il doit faire au printemps : il creuse son nid grâce à son bec acéré. Ourse décide d’aller voir car elle grimpe très bien, et là-haut, elle s’assied, regarde le beau paysage, puis appelle Lapin pour qu’il vienne admirer  aussi. Pivert est extrêmement accueillant  et aimable, mais personne ne peut faire le travail à sa place. Personne n’a un bec aussi dur.

Ourse comprend que la situation ne peut être changée, et toujours très gentiment, elle raisonne Lapin afin qu’il prenne les choses du bon côté ! D’ailleurs, il ne demande pas mieux.

Et voilà la forêt qui s’anime  … Taupe, Mulot, Biche, se joignent aux trois nouveaux amis !

Entre humour et sagesse, une histoire animée de dialogues fort amusants  qui incite à l’ouverture aux autres.

Julien Gough, d’origine londonienne, vit actuellement à Berlin.

Jim Feld  se trouve à Paris.

( Il existe d’autres aventures d’Ourse et Lapin )

Texte de Julien Gough – Illustrations de Jim Feld – Traduit de l’anglais par Rose-Marie Vassallo – Père Castor – Format cartonné  13 x 18 cm – 112 pages – 10,50 Euros – ( Dès 7 ans )

Tous droits réservés, etc – copyright