Victor Hugo – Casterman – Collection  » Les Classiques en BD  » – ( Dès 8 ans et tout le monde !)

De sa naissance à Besançon le 26 février 1802 jusqu’à sa mort, 22 mai 1885 ( à l’âge de quatre-vingt trois ans ) et ses extraordinaires funérailles, le 1er juin 1886, qui rassemblèrent à Paris plus d’un million de personnes, le destin d’un poète immense, qui fut aussi romancier connu à travers le monde, dessinateur, homme  politique et tribun, grand défenseur des enfants, des  » Misérables « , voici une  présentation originale d’un destin sans équivalent.

En fin de volume, des reproductions des dessins de Victor Hugo, et des photographies, de trois de ses demeures :

 

Les textes, reprenant de nombreuses citations de Victor Hugo,  sont de Jean-Michel Coblence, à l’origine de la collection  ( à succès )  » Tout en BD « couvrant différents domaines, histoire, arts, littérature.

C’est la première bande dessinée de la jeune  illustratrice Sara Quod,  diplômée de l’Ecole Emile Cohl  en illustration et bande dessinée.

Victor Hugo – en BD – par Jean-Michel Coblence – Illustrations de Sara Quod – Casterman – Album cartonné format  20 x 27 cm -64 pages -13,95 Euros – ( Dès  8 ans ) – Collection  » Les Classiques en BD  »

( Tous droits réservés, etc – copyright )

Paul – Emile Victor – Apoutsiak le petit flocon de neige – Grand album avec un CD – Père Castor – ( dès 5 ans et tout le monde )

Grâce à son expérience d’explorateur des mers froides, à grands risques, et du Groenland, Paul -Emile Victor raconte à l’intention des plus jeunes – mais pas seulement,  la vie de l’Esquimau Apoutsiak, qui signifie   » Petit- flocon -de -neige « .

Il connait bien ce monde à part car il a vécu plusieurs mois avec les Inuits dans les années 1930  en tant qu’ethnologue, scientifique et explorateur français.  Il décrit le quotidien d’Apoutsiak, ses coutumes  et ses rites. Un  voyage hors du commun et vrai,  qui transporte le lecteur curieux et vite passionné dans une autre culture.

Voici une réédition qui compte :   elle reprend la présentation et les couleurs de la première édition à succès, en la complétant par une partie documentaire – croquis et documents de recherche – établie par sa fille Daphné Victor.

Il est joint un précieux CD, avec la lecture de l’histoire par Paul-Emile Victor lui-même.

Jusqu’à présent, l’album a été vendu à près de 90 000 exemplaires pour les éditions tous formats.

Paul-Emile Victor – Apoutsiak le petit flocon de neige  – Père Castor – Grand album format à l’italienne 30 x 24 cm –  32 pages plus un CD – 19 Euros – ( Dès 5  ans )

Tous droits réservés, etc – copyright

 

Le Club des Dys – Deux nouvelles aventures pour les 3 héros – et 2 livres passionnants aidant à découvrir LA LECTURE – par Nadine Blanc-Cosme et Ewen Blain – Castor Poche

 

Nadine Blanc – Cosme – Illustrations d’Ewen Blain – Angèle et le trampoline  – Castor Poche

Léon, un des trois petits héros, a invité ses deux amis, Lou et Benoit, à venir jouer dans son jardin, en leur promettant une surprise.  La surprise, c’est le trampoline, et il s’entraine pour être le meilleur. Il veut être le plus intéressant des trois ! Le jour venu,  c’est Benoit qui crée la surprise, car il vient avec Angèle.  Angèle qui se révèle  immédiatement très douée et … la vedette, c’est elle !

En définitive, ils s’amusent ensemble, formant deux groupes de deux ( car on ne doit pas sauter à trois sur un trampoline ), tandis que le chat et le chien  participent à la gaieté générale. Et à la fin, les cerises apportées par Benoit sont appréciées  par tout le monde.

Selon le principe de la collection  –  un son complexe est étudié par tome, identifié par un prénom d’enfant et mis en couleur  : ici le  » an  » d’Angèle.

A l’intérieur du rabat : les mots nouveaux bien expliqués – et les précautions pour faire du trampoline.

Nadine Blanc-Cosme – Illustrations d’Ewen Blain – Le tonton de Léon – Castor Poche

Benoit a une grande nouvelle à annoncer  à ses amis : il a un petit frère qu’il est allé voir la veille à la maternité, et il est très heureux.  Mais la cloche de l’école couvre ses paroles, et en classe, c’est Léon la vedette, car il annonce à la maitresse qu’il ne déjeunera pas à la cantine. Il retrouve à la maison son oncle qui revient du Japon avec un kimono en cadeau pour lui et a beaucoup à raconter.

A la récréation, il joue avec Angèle et lui dit que le petit frère est né. Angèle qui est très vivante en parle à toute la classe – et tout se termine au mieux.

Le son complexe dans ce volume est le  » on  » de Léon ( qui va donner le biberon au bébé ).

A l’intérieur du rabat, le  » dico-mots  »  et un sudoku des lettres.

Chaque volume est publié sous la direction scientifique de Marie-Pierre Bidal, psychologue clinicienne et présidente de l’Association  » potentialdys « . La nouvelle collection – qui comprend déjà 4 volumes  – est destinée aux enfants dyslexiques, mais aussi aux apprentis lecteurs et aux parents, pour partager les plaisirs de la lecture.

La typographie est adaptée, le son choisi est imprimé en couleurs, les dialogues se distinguent parce qu’ils sont en italiques, dans un texte bien aéré, avec des bulles indiquant ce que pensent les personnages.

Les trois amis vivent les événements de tous les jours, comme les jeunes lecteurs.

Un concentré d’informations pour le bien -être des enfants dys et de leurs parents.

Série  » Ma première  lecture aidée  » – chez Castor Poche – chaque volume format 15 x 20 cm – 48 pages e couleurs – Broché avec rabats – 8 Euros – ( Dès 7  ans )

Tous droits réservés, etc – copyright

L’imagier du Père Castor – en photos – ( 470 photos – 10 thèmes ) – pour les tout-petits ( dès 12 mois )

On connait l’imagier du Père Castor avec de belles illustrations : voici une nouvelle idée, les photos avec les mots en lettres imprimées et en lettres   » écrites « – comme toujours avec le Père Castor, c’est très pédagogique.

Les thèmes sont très  très simples d’abord, puis les horizons s’ouvrent au fur et à mesure que l’enfant découvre son monde, se montre curieux, et peut mettre des mots sur les  » images « , et élargir son vocabulaire, parler aussi.

On peut même en faire un  » cadeau de naissance  » : les bébés grandissent vite !

Des pages solides mais  pas trop épaisses, se tournant facilement – une couverture molletonnée avec des coins arrondis : c’est tout doux.

L’imagier du Père Castor – format cartonné molletonné 11 x 21 cm – 264 pages – 12 Euros  ( dès 12 mois )

( Tous droits réservés, etc – copyright

 

Mes comptines à lire toute l’année – Par Magdalena et Emmanuel Risord –  » Je suis en CP  » – Castor Poche 1ères lectures ( dès 6 ans )

On peut commencer à initier à la lecture dès l’été, sous forme de jeu – et même si l’enfant ne sait pas lire, ou n’en a pas envie il se familiarise avec les sons, les mots en douceur – en s’amusant aussi.

Les illustrations charmantes accompagnent les comptines qui progressent tout au long de l’année – mais on peut les détourner et faire marcher l’imagination, inventer des jeux !

Le soleil, la nuit, les frères et soeurs, les parents, la piscine, la pluie   … des thèmes familiers qui prennent une couleur de poésie… et accompagnent vers la lecture autonome.

Magdalena – Illustrations d’Emmanuel Ristord – Je suis en CP – Mes comptines à lire toute l’année – Père Castor 1ères lectures – Format broché 15 x 20 cm avec rabats qu’il faut soulever pour trouver des surprises – 64 pages – 6 , 50 Euros – ( Dès 6  ans )

( Tous droits réservés, etc – copyright )

Mes petites roues – Texte et illustrations par Sébastien Pelon – Grand album Père Castor – ( Dès 5 ans )

Il fait un temps gris de novembre, et le petit garçon s’ennuie chez  lui. Sa mère lui conseille d’aller jouer dehors … et voilà qu’un nuage merveilleux tout blanc et duveteux, avec un bonnet rose, tombe du ciel près de lui, et il tient sur un tout petit vélo ! Il est seul à le voir.

Le petit garçon va chercher le sien, et les voilà partis pour une promenade à deux, le gros ours gentil qui lui tient compagnie et lui apprend à  tenir sur ses deux roues plus les petites roues. Quand il tombe, un bisou, un mignon pansement rose, du chocolat consolateur … et ils repartent.

On tombe, on persévère, un jour on enlève les petites roues … et c’est ainsi qu’on grandit.

Les illustrations sont d’une vraie beauté et forment le goût, la leçon de vélo est progressive … mais …

…  Mais on ne voit pas la sonnette sur le vélo, et le gros ours ne dit rien à l’enfant des précautions à prendre vis à vis des piétons, qui marchent sur les trottoirs et traversent les rues. Il faut lui apprendre à  penser aux autres, pas seulement à son seul plaisir, à sa seule petite personne.

Sinon, un très joli livre, avec un diplôme à découper… mais…  l’enseignement doit être complet.

Mes petites roues – Texte et illustrations par Sébastien Pelon – Album Père Castor – Format cartonné  30 x 26 cm – 32 pages – 14 Euros – ( Dès 5 ans )

( Tous droits réservés, etc copyright )

Un drôle de baby-sitter – Album éducatif et joyeux du Père Castor – ( dès 4 ans )

Les parents Longoreille ont besoin de baby-sitter car ils ont été invités et ne le sont pas souvent.  Grosours leur plait beaucoup, et ils pensent qu’avec sa gentillesse et son autorité, leurs sept lapereaux vont se tenir sages.

Mais ce n’est pas du tout ce qui se passe, car les lapereaux jouent les diablotins, lisent des histoires qui font peur  (  » Le Lapinovore  » ! ), et ils sont terrifiés. Ils préparent un repas avec seulement des sucreries, et évidemment, ils sont malades, ils jouent à s’arroser dans le jardin, et ils prennent froid, etc.

Grosours les console et avec lui, ce sera l’aventure …  Mais quand les parents sont de retour et que Maman Longoreille compte ses rejetons, il  en manque un !

La thématique du gros ours doudou babysitter fait passer un message sérieux : il existe des règles et des limites que les enfants doivent respecter sinon les ennuis arrivent. Les illustrations  charmantes sont pleines de fantaisie et d’humour gentil.

Les enfants peuvent se reconnaitre dans au moins un des petits lapereaux – et inventer d’autres histoires à partir de celle-ci.

Ruth Quayle et Alison Friend vivent au Royaume-Uni.

Ruth Quayle et Alison Friend  – Texte français d’Alice Marchand – Un drôle de baby-sitter – Album Père Castor – Format cartonné  27 x 27 cm – 32 pages – 13 Euros – ( Dès 4 ans )

( Tous droits réservés, etc – copyright )