Karine Giebel- Chambres noires – nouvelles – Editions Belfond

Quatre nouvelles resserrées, intenses, portent chacune le titre d’un film qui a fait impression sur l’auteur.  On les découvre le souffle coupé, l’attention à son maximum.

La première nouvelle reprend  le titre du film de Robert Enrico  » Le Vieux fusil « – inoubliable. Elle relate comment  des personnes bien déterminées, qui pensent que la justice n’a pas accompli son rôle passent à l’action. Robert  a causé la mort d’une femme, et on ne peut dire qu’il a été sévèrement condamné. Le voilà  pourtant fait prisonnier sur  la route où il roulait tranquillement. Il se retrouve dans un cachot, obligé de subir jusqu’au bout la peine qu’a voulu pour lui un autre tribunal.

Aussi tragique et impitoyable que des  récits d’Edgar Poe, c’est dire !

Puis L’Armée des Ombres. On suit Mathilde, qui se lève  à 4  h 30 le matin, et rejoint l’équipe de nettoyage dont elle est le chef d’équipe, sans salaire augmenté. A 5 h 30, le travail de nettoyage des bureaux commence pour elle, Rosette, Aïcha et une nouvelle, inconnue. A 7 h 45, elles quittent les locaux avant l’arrivée du personnel. Mathilde propose  à Rosetta de la raccompagner dans sa voiture. Elle s’intéresse beaucoup à Rosetta, qui a quitté un pays où tant des siens ont été assassinés. Ce qui reste de sa famille vit dans un petit appartement. Ensuite Mathilde prend soin de Monsieur Rivet,  homme âgé qui compte beaucoup sur elle.

Rosetta est harcelée par le patron. Mathilde n’a pas assez d’argent pour louer un appartement, et elle couche la nuit dans sa voiture. Les samedis-dimanches, elle retrouve sa fille et elles deux peuvent passer de meilleurs moments à l’hôtel. Quand Rosetta  préfère la mort, Mathilde prépare sa vengeance : une graine suffira.

Et Un monde parfait, Au Revoir les enfants – puis d’autres nouvelles plus courtes. Toutes sont empreintes de chaleur humaine.

Une parfaite évasion, avec ces merveilles de littérature noire. Très noire.

Karine Giébel – Chambres noires – Nouvelles – Editions Belfond – 272 pages- 18 Euros

Tous droits réservés, etc – copyright