L’espace – un album  » Archidoc  » par Emmanuelle Cusset et Joël Corcia – Père Castor – ( dès 4 – 5 ans et pour tout le monde )

Un thème  passionnant, complexe, parce que toujours en évolution  : cet album bien illustré, aux textes clairs, donne des éléments de base pour s’initier aux mystères de l’espace, aux étapes de sa découverte, et à la vie des astronautes.

Leur redécouverte de la terre peut être éprouvante ;  ils disent avoir la sensation de peser comme un éléphant, et on doit les aider à marcher !

En fin de volume, les rubriques  » le sais-tu ?  » qui s’adresse aux enfants sous la forme de jeux éducatifs, suivies de la page destinée aux parents – mais on peut supposer que les enfants auront envie de la découvrir !

L’Espace – Textes  d’Emmanuelle Ousset – Illustrations de Joel Corcia – Père Castor – Album cartonné format  21 x 26 cm – 32 pages – 8 Euros -(  dès  4-5 ans )  – Collection  » Archi Doc )

( Tous droits réservés, etc – copyright )

 » Vive la galette !  » un joli album de circonstance – par Hélène Chetaud – Casterman – ( dès 2 ans et tout le monde )

Une nouvelle version de  » Roule Galette  » – On ne peut fuir son destin quand on est une galette de bonne allure, tentante !

Elle roule pour échapper à deux gourmands, la petite galette, et elle rencontre sur son chemin un bonbon perdu échappé de son paquet, une tablette de chocolat… qui l’accompagnent sans hésiter,  jusqu’à ce qu’ils croisent le chemin d’enfants gourmands. Et c’est l’heure du goûter ! Mais ils se sont bien amusés.

Des illustrations charmantes et des comptines pour un bel album dans une collection qui compte de nombreux titres :

Hélène Chetaud – Vive la galette ! – Album Casterman – Format à l’italienne cartonné – et les pages cartonnées aussi – donc solides  16 x 27 cm – 22 Pages – 9, 95 Euros – ( dès 2 ans )

( Tous droits réservés, etc – copyright )

Jennifer Castle – Ensemble à Minuit – Traduit de l’anglais ( américain ) – Editions Casterman – ( dès 13 ans et tout le monde )

 

Un groupe de jeunes amies et amis comparent leurs différentes existences – se rencontrent, se  séparent, partagent appartements, et aventures. Leurs voix alternent au fil des chapitres pour raconter un accident dramatique – et ses conséquences.

A New-York, entre Noël et le Jour de l’An, une jeune fille est renversée par un bus sous les yeux de Kendall et Max. Ils croient avoir vu juste avant la dispute d’un jeune couple. Ont-ils bien vus ? Ont-ils vraiment entendu quelque chose ?

Très choqués, ils se réfugient dans un café,  se sentant coupables de ne pas être intervenus. Ils continuent à se poser des questions : qu’auraient- ils dû – ou pu – faire ?

La jeune femme est-elle blessée,  où a-t-elle été transportée ?

La serveuse les entendus et elle leur suggère de faire sept bonnes actions désintéressées d’ici le 31 décembre à minuit, au lieu de se plaindre.

C’est ainsi qu’ils se retrouvent chaque jour à parcourir la ville de New-York, dans l’ambiance si particulière des fêtes de Noël – qui est assez loin de ce qu’ils éprouvent.

Ils réalisent le défi, et tentent d’aider sept inconnues, ou inconnus, parfois adorables, d’autres fois à peine aimables. Mais ils tiennent bon, et ils apprennent aussi à bien se connaitre.

Un roman copieux, généreux, aux rebondissements bien amenés, qui peut captiver jeunes adolescents ou adultes.

Jennifer Castle – Ensemble à Minuit – Traduit de l’anglais ( américain ) par  Alice Delarbre –  Editions Casterman – Format broché 15 x 22 cm – 350 pages- 16 Euros – ( Dès 16  ans )

( Tous droits réservés, etc – copyright )

Anne-Marie Desplat-Duc – Les Colombes du Roi-Soleil – La Promesse d’ Hortense – Bande dessinée chez Flammarion

Nouvelles aventures des Colombes du Roi-Soleil, les demoiselles de Saint-Cyr  dont le coeur commence  à battre !

Pour suivre  Simon, qu’elle aime, Hortense accepte de s’enfuir avec lui, quittant donc son amie Isabeau, alors que les deux jeunes filles s’étaient fait la promesse mutuelle de rester à Saint-Cyr jusqu’à leurs vingt ans. L’enlèvement d’Hortense fait grand bruit, et elle-même court des risques, lorsqu’elle franchit des montagnes avec un guide qui se révèle dangereux.

Elle trouve pourtant des alliées, qui la mèneront jusqu’à la vie de Cour qui lui est familière, après bien des aventures, non plus à Versailles, mais à Saint-Germain-en-Laye, qu’elle apprécie aussi.

L’histoire  positive   finit bien, ce qui est la marque des récits d’  Anne-Marie Desplat-Duc, qui connait admirablement l’époque et la rend accessible.   Elle est fort joliment mise en images par Mayalen Goust ( qui vit à Rennes ) –  On peut s’inspirer des coiffures élégantes et raffinées !

Un grand succès : la série d’Anne-Marie Desplat-Duc  dépasse les  1 106 000 exemplaires  pour l’ensemble des éditions, grand format, poche, BD

Anne-Marie Desplat-Duc – Les Colombes du Roi-Soleil  – La promesse d’Hortense – Scénariste : Roger Seiter – Illustrations de Mayalen Goust –  Flammarion  – Album BD cartonné format 21 x  30 cm – 72 pages – 13 Euros – ( Dès 11 ans )

Tous droits réservés, etc – copyright

Emmanuel Trédez et Amandine Piu – Couleur Colère – Père Castor – ( dès 4 ans – utile pour les parents ! )

Les illustrations  sont aussi jolies et amusantes que … un peu terrifiantes.  Comment une aussi mignonne petite fille peut-elle se mettre dans des colères pareilles, au point de tout casser dans sa chambre ?

Au départ, elle ne veut pas de légumes verts,  puis ses yeux lancent des éclairs, deviennent noirs de colère, et son visage est rouge comme un homard. Les parents parviennent à la calmer, jusqu’à la prochaine fois.

Un bel  album plein d’idées pour rassurer – et amuser – parents et enfants – car l’enfant peut se voir dans une glace et ressembler à la fillette des dessins : la honte !

Comment gérer les émotions des enfants – et des parents ?

Des comptines à chaque page qui, répétées, peuvent amuser et calmer ? Cela vaut la peine d’essayer !

Emmanuel Trédez  – Illustrations d’Amandine Piot – Couleur Colère – Père Castor – Format cartonné 18 x 24 cm – 32 pages – 12 Euros – ( Dès 4 ans )

Tous droits réservés, etc – copyright )

L’imagier du Père Castor – en photos – ( 470 photos – 10 thèmes ) – pour les tout-petits ( dès 12 mois )

On connait l’imagier du Père Castor avec de belles illustrations : voici une nouvelle idée, les photos avec les mots en lettres imprimées et en lettres   » écrites « – comme toujours avec le Père Castor, c’est très pédagogique.

Les thèmes sont très  très simples d’abord, puis les horizons s’ouvrent au fur et à mesure que l’enfant découvre son monde, se montre curieux, et peut mettre des mots sur les  » images « , et élargir son vocabulaire, parler aussi.

On peut même en faire un  » cadeau de naissance  » : les bébés grandissent vite !

Des pages solides mais  pas trop épaisses, se tournant facilement – une couverture molletonnée avec des coins arrondis : c’est tout doux.

L’imagier du Père Castor – format cartonné molletonné 11 x 21 cm – 264 pages – 12 Euros  ( dès 12 mois )

( Tous droits réservés, etc – copyright

 

Alexandre Chardin – Mentir aux étoiles – Casterman – Roman pour la jeunesse – 10-14 ans et plus

Une belle histoire qui peut plaire aux personnes sensibles, de tous  âges, aux parents afin qu’ils puissent deviner, comprendre ce qui se passe en classe, ce que leurs enfants ne leur disent pas.

Léon fait sa rentrée en 6ème et  tout est nouveau pour lui.  Dans ce récit délicat,  dans les nuances d’une atmosphère magique et mystérieuse, il se raconte et évoque seulement une santé qui pourrait être fragile car jusqu’à cette rentrée, il avait une auxiliaire de vie.

Mais maintenant, il a peur, moins que sa mère, et il veut faire sa rentrée seul, se confronter aux autres. Il connait des moments difficiles parce que certains de ses camarades sont de vrais  » durs  » et encore plus méchants parce qu’ils forment un petit groupe.

Léon affronte ! Il est aidé par une jeune fille qui vient lui tenir compagnie, que personne d’autre que lui ne voit… En classe, son courage est apprécié d’une gentille élève. A la maison, il caresse, câline son lapin si doux  et lorsqu’il se trouve dans la cour de l’école, il regarde les oiseaux, les fourmis qu’il veut protéger.

Mais qui est cette jeune fille si attentive, si protectrice ?

 » – Léon, ne t’approche pas de la falaise, s’il te plait, c’est dangereux, dit Maman.

Une photo clouée sur un arbre dans une pochette plastique a attiré mon attention.

– Léon ?  La fille sur la photo me sourit. Le vent lève sa lourde chevelure brune. Les lèvres rouges, les yeux verts plissés, les joues rondes, elle est belle.

  Maman  pose sa main sur mon épaule.

– Léon ? 

– C’est qui ?

Maman  jette un coup d’oeil à la photo et me tire par le bras.

Viens. « 

Besoin d’un livre tendre, de beaux sentiments, d’un peu de mystère, bref d’en savoir un peu plus sur les enfants  ? Si vous appréciez   » Peter Pan,  par exemple,  ce livre est pour vous.

Alexandre Chardin – Mentir aux étoiles – Casterman – format 15 x 21 cm – 192 pages – Grands romans jeunesse

( Tous leurs droits réservés, etc – copyright )