Au fil des saisons – par Gabrielle Vincent- Casterman –  » Les imagiers d’Ernest et Célestine « – ( dès 2 ans et tout le monde )

En été, on prend ses paniers pour cueillir les prunes, comme sur la couverture, et on  les partage, par exemple en grandes tartes. « On  » : les amis, Ernest, le gros ours gentil, et Célestine, la mignonne souris.  Ils vivent les bonheurs de l’été, en se reposant à l’ombre, ou en savourant la lumière incomparable. Quand cette lumière s’en va, au lieu de regretter la pluie de l’automne, les amis préparent un grand pique-nique en s’abritant  sous  un parapluie, auquel ils invitent  des amis. Puis le soleil apparait, et  ils admirent les couleurs flamboyantes.

Ils seront  prêts pour aller chercher un sapin qui sera décoré pour Noël, se réchauffer avec un très bon chocolat bu d’un trait, au  chaud grâce à la couette en patchwork cousue  par Ernest pour sa protégée.

Ensuite, le cycle des saisons recommencera avec le vert tendre des arbres au printemps, le goût des fraises, les guirlandes de fleurs qui décoreront la maison, en sentant le piquant du vent nouveau …

Les instants délicieux de la vie quotidienne  sont rassemblés dans cet album aux couleurs tendres,  agrémenté d’images exquises accompagnant les courtes histoires inédites.

Gabrielle Vincent, peintre, illustratrice et conteuse, est née à Bruxelles. Elle est décédée en 2000, occupant toujours une place de tout premier plan dans la  littérature enfantine.

Elle a imaginé et illustré la série Ernest et Célestine, illustré aussi de ses nombreux dessins à l’aquarelle de nombreux albums. Sous le nom de Monique Martin, elle a  mené une activité de peintre.

Au fil des saisons – Texte et illustrations de Gabrielle Vincent – Editions Casterman – Album cartonné format 22 x 22 cm, gardes bleues – 64 pages – 14, 90 Euros – ( Dès 2 ans )

( Tous droits réservés, etc – copyright )

Ernest et Célestine – Au jour le jour – par Gabrielle Vincent – les Albums Casterman – ( dès 4 ans et pour tous )

 

Rouges, roses, comme les fleurs des champs cueillies à pleines brassées  par  Célestine, tellement heureuse.  Il y en a trop, lui dit Ernest- mais tous les deux décorent leur maison avec de grands bouquets, des guirlandes partout, pour la fête de  l’été.

Bleues, les prunes ramassées sous les arbres …  le propriétaire survient, pas content, parce que les deux amis sont passés sous ses clôtures, puis il se radoucit.

Il y a tellement de fruits qu’il faut prévoir des confitures, et il est temps de rentrer à cause de l’orage, sous les larges parapluies !

C’est l’été, l’amitié, la tendresse partagées, si joliment illustrées par Gabrielle Vincent dans ses aquarelles.

Gabrielle Vincent – auteur, illustratrice – Ernest et Célestine – Au jour le jour – Les Albums Casterman – Format cartonné, dos toilé,  25 x 29 cm –  32 pages – 14,50 Euros  ( Dès 4 ans )

( Tous droits réservés, etc – copyright )

Les Noëls d’Ernest et Célestine – Trois histoires de Gabrielle Vincent – les Albums Casterman -en rouge et or

IMG

Trois délicates et sensibles histoires sur le thème de Noël sont rassemblées dans ce bel album en  habit de fête, rouge et  » vrai  » or.

  • Le Sapin de Noël :  Souris Célestine mène Gros Ours Ernest par le bout de la truffe ! Mais son petit coeur a parlé pour un sapin un peu abîmé resté tout seul dans la forêt. Elle veut qu’il soit décoré sur place – et ainsi sera fait ! ( Voir la vignette du milieu au dos )

Ce conte peut compléter le conte si triste d’Andersen  » le Petit sapin « , pour consoler les enfants.

  • Noël chez Ernest et Célestine :  Dans l’attente de leurs  nombreux invités, préparatifs du Grand Réveillon de Noël chez Ernest et  Célestine  qui cuisinent des gâteaux et autres bonnes choses  à profusion, enveloppent les jolis paquets, mettent en place les décorations. Dans une grande malle aux trésors, ils trouvent toutes sortes de vêtements…
  • Ernest et Célestine ont perdu Siméon ( le doudou pingouin ) :  En se promenant un soir, ils perdent  Siméon  qu’on voit tristement allongé dans la neige. Pas question de le chercher dans la nuit, mais au matin, Siméon est retrouvé tout abîmé.

Avec son immense tendresse, Ernest imagine la solution, qui fait plaisir à Célestine.

Le monde de bonheur et de  poésie pure qui est celui de  Gabrielle Vincent a particulièrement sa  place dans le temps de Noël. Couleurs toutes douces, aquarelles encore épurées, personnages proches des enfants, c’est une fée !

Gabrielle Vincent,  de son vrai nom Monique Martin, née à Bruxelles, décédée en 2000, est au tout premier plan de la littérature jeunesse.  Elle a imaginé la série  » Ernest et Célestine « , illustré de ses dessins à l’aquarelle de nombreux albums. Sous son  nom réel de Monique Martin, elle a mené une activité très riche de peintre.

Gabrielle Vincent – Les Noëls d’Ernest et Célestine – Trois histoires rassemblées – Les Albums Casterman – Format relié 28 x 25 cm – 96 pages- 18 euros – ( Dès 4 ans )

IMG_0001

( Tous droits réservés, etc – copyright )