On ne fait pas assez attention aux oiseaux, à leurs nids, aux abeilles … et le nombre des moineaux est en baisse alarmante

J’ajoute que, passant près d’un cimetière en pleine ville de Saint-Malo, il y a trois semaines environ, j’ai remarqué des grilles fermées, et des affiches annonçant la fermeture  pour deux jours en raison de la destruction des  » mauvaises herbes ».

Effectivement, des employés en tenue blanche de cosmonautes, casques compris avec visières, vaporisaient toutes les allées  avec des produits dégageant des sortes de fumées … qui évidemment, grâce au vent assez fort … se répandaient dans les jardins environnants, et sur les trottoirs, si bien qu’en passant, on respirait tout cela !

Il était précisé sur les affiches que les produits chimiques utilisés  n’étaient pas nocifs du tout …

Bien sûr, bien sûr, alors pourquoi protéger autant les employés et utiliser ça en période de grand vent …

A Fougères,  le cimetière est préservé, et les allées couvertes de fleurs, car on laisse les graines voler au vent, et redonner la vie ! Bonne solution jolie et écologique.

France FOUGERE