6 août 1944 : quand Cancale était libérée – de la joie aux larmes en Bretagne

Pourquoi tant de cruauté chez les Allemands ? C’était fini, et  ils auraient dû abandonner la partie avec dignité. Ils n’ont cessé de tuer à chaque fois qu’ils le pouvaient, tuer les civils. A Cancale,  ces faits m’ont été relatés par un monsieur maintenant  âgé, qui les a vécus, enfant. Nous étions assis sur le petit banc  » des marins  » face à la mer, une des plus belles vues qui soient, dans le chemin des douaniers. Il est niché au milieu des plantes, le petit banc au soleil,  et les papillons blancs volent sur les bosquets ( qui cachent le vide, attention ! ). On étend la main, et on cueille des fraises des bois qui poussent sur le mur.

Il me dit :   » c’était fini, on n’avait plus peur, on respirait, enfin. On était si contents de voir les soldats américains. On s’est bien rendu compte qu’il y avait une discussion au sujet du drapeau, mais on avait tellement envie de le voir flotter ! Et puis, tout à coup, le bruit, les bombes, le sang partout, je le revois toujours, c’était comme si  j’étais blessé, et je ne l’étais pas. »

Il faut dire qu’il flottait haut, le grand drapeau tricolore cousu dans l’attente de ces jours tellement espérés. En temps ordinaire, on le voit de loin, le clocher de l’église à « Cancale du haut « , dominant le promontoire. Le drapeau en plus, c’était du panache, et normalement, il se respecte.

La messe a toujours lieu à 10 h 30, dans l’église qui en a tant vu.

Merci OF – tous leurs droits réservés, etc – copyright

Et aussi :  » Eté 1944 – L’Ouest en guerre – Paroles de civils, de Résistants, de combattants sur le Débarquement, la19 bataille de Normandie et la Libération « – par Jean-François Ercksen – Editions Ouest-France, 2019 ( témoignages bouleversants  – photographies  ).

 

6 réflexions sur “6 août 1944 : quand Cancale était libérée – de la joie aux larmes en Bretagne

  1. Merci chère France, merci pour cet article. Je ne connaissais pas ce passage sur Cancale.
    Je te souhaite une très belle journée ensoleillée avec mes amitiés et bisous 🙂 ♥

    • Chère Denise, on l’oublie, on ne veut pas attrister les visiteurs, mais c’est ainsi, j’y pense. C’était un jour où j’avais pris le chemin des douaniers, à Cancale du Haut, et, assise sur le banc, face à la mer, j’ai entendu deux messieurs qui évoquaient ce jour-là, dont l’un qui était présent, celui qui m’a expliqué. Il faut se souvenir. des morts si injustes.

      Je t’embrasse avec mon amitié – nous avons 34 ° ! Bonnes promenades en ce bel été !

Bonjour - Hello - Can I modify later ? Thank you

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s