Plages de Bretagne – Texte de Nathalie Couilloud – Photographies de Yannick Le Gal – Editions Ouest-France

 

Ce beau livre met en valeur les 300 plages, et plus qui vont du Mont -Saint-Michel et ses abords à Saint-Nazaire, englobant tous les départements qui font la Bretagne en grand.

 Véritable trésor car Nathalie Couilloud décrit les 300 plages, criques sablonneuses cachées entre des rochers, longues étendues de sable au pied d’immeubles, recherchées par les familles ou/et les sportifs, de telle façon qu’il est possible de faire son choix, aidé de plus par les magnifiques photographies de Yannick Le Gal.

A ce côté pratique, s’ajoute une merveille littéraire et historique, puisque l’auteur relate les événements, les anecdotes  s’attachant à ces lieux,  qui ont inspiré des poètes et écrivains, des peintres, attiré des cinéastes. Quel beau travail !

Extrait :

 » Le Croisic, crique du Sable Menu  ‘ Morbihan ) Si la pointe du Croisic avance ses falaises rocheuses dans la mer, une fois passée  la jetée  du Tréhic, un brise-lame de 50 m., le Grand Traict s’ouvre sur un grand domaine sableux, devenu le premier centre d’élevage des coques en France. Un tiers de ces coquillages, appelés ici  » rigadeaux « , partent vers l’Espagne où ils sont très prisés. En 1830 et 1834, Balzac est de passage au Croisic. Il fait part de ses impressions, assez mitigées, dans  Béatrix ( 1839 ) : en gros, Guérande et le Croisic sont un bout du monde que rien ou presque n’atteint, à part –  » quelques vieux malades qui vont prendre des bains de mer, lesquels, dans les roches de cette presqu’ïle, ont des vertus supérieures à ceux de Boulogne,  de Dieppe ou des Sables « -« .

Alfred de Musset et le peintre Ingres séjournent à l’Hôtel des Bains dans la rue du même nom. Plus tard, le peintre Ferdinand du Puigaudeau loue le manoir de Kervaudu où il accueille ses amis – le peintre José Maria de Heredia, le peintre-graveur  Jean Emile Laboureur, l’écrivain Alphonse de Chateaubriant  – et il meurt au Croisic en 1930. C’est aussi dans cette  » petite cité de caractère…  que le prix Nobel de physique choisit de s’installer au manoir de Pen Castel… 

Le grand navigateur Jacques-Yves Le Toumelin,  dont le père était originaire de Sarzeau, revient de son tour du monde sur Kurun ( Tonnerre ) le 7 juillet  1952 au Croisic après trois ans de voyage.

La crique des Sables Menus est une petite plage toute simple, encadrée par deux promontoires rocheux, au sud de la presqu’Île du Croisic. Orientée au Sud-Est, couverte de sable fin, elle est bien abritée et bordée d’un sentier côtier de 7, 2 km « .

Camille Corot peint ses  » Bretonnes à la Fontaine, bourg de Batz « , conservée au Louvre … Le film La Baule-les-Pins de Diane Kurys a été partiellement tourné en 1990 au Pouliguen, à Saint-Brevin-les-Pins,  au Croisic et à la Baule, avec Nathalie Baye, entr’autres.

 » La plage de Saint-Marc-sur-Mer  est connue dans le monde entier ( mais si, mais si ) grâce au film de Jacques Tati, Les Vacances de Monsieur Hulot dont le tournage se déroule à l’été et à l’automne 1951. L’Hôtel de la Plage existe toujours et a été restauré en 2010. »

S »y ajoute depuis 1999 la statue en bronze de Monsieur Hulot.

Autre cinéaste, autre côte : Eric Rohmer et ses Contes, poétiques, Saint-Lunaire, Dinard …

Pornic : y ont séjourné Gustave Flaubert,  Auguste Renoir, Emile Littré, Jules Michelet. … les écrivains Marc Elder et Julien Gracq, pendant l’entre-deux guerres.

Les lecteurs du Journal de Paul Léautaud savent qu’il prenait le train avec ses nombreux chats dans des paniers casés  avec  l’aide de Marie Dormoy. Ils s’installaient dans la villa nommée  » Miaou « .

Etc, etc…

Pour rechercher  les noms, se référer à l’index, par départements, lieux et plages, en fin de volume.

Plages de Bretagne – par Nathalie Couilloud, texte, et Yannick Le Gal, photographies – Beau livre, beau papier aux Editions Ouest-France – 21 x 16 cm -256 pages – 25, 00 Euros

( Tous droits réservés, etc – copyright )

 

 

4 réflexions sur “Plages de Bretagne – Texte de Nathalie Couilloud – Photographies de Yannick Le Gal – Editions Ouest-France

    • Comme c’est gentil, Matatoune, merci beaucoup pour tes gentils mots. Oui, il y a des jours où le confinement est plus ou moins facile, donc voici une évasion en photographies 🙂
      Bises, amitiés, pour une belle fin de semaine 🙂

Bonjour - Hello - Can I modify later ? Thank you

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s