Nouvelles de Saint-Malo : où les mouettes sont indésirables, les arbres ( et fleurs ) aussi, mais par contre on a le » divertissement  » malsain

Ce beau jeune goéland est indésirable – que les gens sont agressifs vis à vis des oiseaux, car il y en a même qui les écrasent. Que veulent-ils  ? leurs pierres tristes et grises sans chants d’oiseaux, sans doux envols de plumes  ? La dénonciation des nids est donc bienvenue. Belle mentalité.

Pollution incroyable ce week-end, avec les touristes qui font des embouteillages de plusieurs heures, surtout ceux venant de Rennes …  rester au calme, au vert  et au frais en attendant que ça passe… Sinon, les yeux piquent comme à Paris – et en plein Paris !

On ne se rend pas compte à Saint-Malo de ce que l’on perd.

Le moins possible d’arbres, de fleurs … et cela continue …

Mais par contre, on va faire le voyeur au tribunal de Saint-Malo … comme c’est malsain ! En résumé, triste ville.

Merci OF – 23 avril 2019 – tous leurs droits réservés, etc – copyright

9 réflexions sur “Nouvelles de Saint-Malo : où les mouettes sont indésirables, les arbres ( et fleurs ) aussi, mais par contre on a le » divertissement  » malsain

  1. C’est vrai que je trouve qu’il y a vraiment trop de goëlands à St-malo,comme ici à la TURBALLE, les toits sont vraiment endommagés et les gouttières foutues…. Il y en avait beaucoup moins quand j’étais petite ….

    • On exagère beaucoup, par intolérance.Car, c’est de l’intolérance. On se défoule sur les goélands, les étourneaux … les pigeons.
      Je n’ai jamais vu de goélands  » agressifs », mais des gens, ici, si.
      Un jour, j’ai reçu un  » cadeau  » de mouette en vol … de quoi rire, un autre jour, c’est la voiture qui l’a reçu, à Dinard … on va nettoyer, et alors…
      J’ai déjà sauvé trois jeunes goélands, et j’aimerais savoir s’ils sont heureux ailleurs.
      Saint- Malo est de pire en pire.
      Et pas à cause des oiseaux.
      On ne peut plus s’asseoir tranquillement dans un square en attendant l’autobus, des jeunes, locaux, arrivent pour importuner.
      Il n’y a jamais trop d’oiseaux, de chats, – car un jour, ce sera le silence comme dans  » Le printemps silencieux  » de Rachel Carson.
      Et puis, cette manie de construire n’importe où, n’importe comment, de supprimer tout ce qui est vert et beau, même les friches.
      Désolée, mais c’est ce que je vois, au fur et à mesure, par la bêtise humaine.
      Amitiés
      .

      • mince alors, il faut que j’y aille faire un tour,la maison de mon grand-père, rue de D elle ne change pas heureusement, ni le petit square à son nom, toujours bien fleuri !

      • ??? j’évoque l’intolérance envers les plus faibles qui ne peuvent pas se défendre, oiseaux, arbres … le respect de la vie, primordial pour moi – je ne comprends pas tes considérations matérialistes tellement  » malouines « !
        De toutes façons, l’air salin corrode et abime beaucoup, outre les mauvais procédés des malouins incompétents : voir les magnolias de la place de Paramé, qui ne se remettent pas d’avoir été élagués, juste avant leur floraison, alors qu’à Nantes, à Fougères par exemple, ils sont beaux parce que respectés.

      • oui, tu as raison,,la nature c’est le plus important, le maire de st-Nazaire veut rendre la ville plus verte et plante arbres et fleurs un peu partout !

  2. Je vois trop souvent la bêtise humaine. Parce que les gens jonchent, dérangent, taquinent, alors vous devriez peut-être aussi leur laisser ressentir cette persona non grata.

    • Bonjour Ultra – oui, la bêtise humaine. Elle est courante à Saint-Malo, ville matérialiste, ville de pierres, tellement imbue d’elle-même, alors que son passé est celui de voleurs des mers, dénommés  » corsaires « . Jacques Cartier ne savait pas où il allait, n comment y aller, mais il y allait avec l’argent des autres. il croyait découvrir les Indes … il a  » découvert  » le Canada !!
      Amicalement 🙂

  3. J’habite à la campagne. Il m’arrive de ne croiser personne lorsque je promène mon chien. Le « bruit » ambiant ? Le chant des oiseaux, le vol des insectes et hier, j’ai noté le retour des grillons 🙂 Mais bon, je n’ai pas la mer…

    • Bonjour Valvita – là où j’habite, par nécessité familiale, il y a l’avantage du silence, et c’est pourquoi je tiens tellement aux oiseaux.
      J’ai passé ma jeunesse dans une jolie petite ville en campagne, au bord d’une rivière vivante et quels beaux souvenirs !
      j’ai fait ma carrière et ma vie à Paris, loin des mesquineries malouines.*Et je n’aime pas cette sorte de rivage, cette mer, quand on pense aux milliers de pieds qui foulent le sable … ce n’est pas de la liberté.
      Mais je peux m’évader le plus souvent possible dans une vraie campagne, ou ailleurs, ou à Paris.
      Amicalement .

Répondre à Ultra Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s