Pour passer de l’hiver au printemps : Marie Noël si proche de la nature, du ciel, des arbres et des vignes de sa belle Bourgogne

( CLIQUER POUR AGRANDIR )

Courant 1920, Marie Noël ressentit les répercussions des affres de la guerre  1914-1918 et était épuisée également par la recherche de la perfection spirituelle. Elle fit un séjour dans une maison de repos, Bellevue, où elle se lia avec la   »  jeune fille  triste « .

Elle eut l’idée – qui lui fit du bien aussi – de rassembler sous la forme d’un almanach  diverses citations, pensées de multiples auteurs, avec ses chansons et poèmes personnels ( ceux qui ne sont pas signés comme » Voici l’hiver passé  » ). Marie Noël avait  grandi au milieu des livres dont beaucoup de philosophie car son père non croyant, était professeur de philosophie.

Elle donne à la jeune fille des conseils de présentation pour chacun des feuillets – … et elle garda l’ensemble ! Peut-être eut-elle la possibilité de copier son Almanach pour son amie de convalescence ?

A-t-on conservé la bibliothèque de Marie Noël à  Auxerre ?

4

L’  » Almanach  » a été découvert récemment dans la maison de  Marie Noël, et  l’édition établie par Chrystelle Claude a été publiée en 2011, rééditée en 2017

( Tous droits réservés, etc – copyright )

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s