Il était un prince charmant au Danemark, Heinrik, comte de Monpezat, artiste… souvenirs – et une belle sortie

Il lui offrait des marguerites – n’est-ce pas romantique ?

Entre princes consorts, avec le duc d’Edimbourg

Le chagrin du prince Henrik fut de ne pas être reconnu  comme  » roi consort  »

Une belle famille, des chiens aimés, et de multiples dons évoqués par son frère :

L’hommage des Danois :

Il eut les funérailles qu’il souhaitait, ses cendres  ont été réparties là où il voulait.

Si je peux me permettre un peu d’humour,  ( le prince disait lui-même dans les dernières années : ‘‘ J’ai l’impression  d’avoir toujours  besoin de demander l’autorisation  à ma femme avant de parler « )-  on pourrait  penser  que ce sont là ses premières volontés !

La reine Margrethe confia :   « Avec lui, je ne me suis jamais ennuyée !  »

( Merci Point de Vue -21 février 2018 – tous leurs droits réservés, etc – copyright )

 

Bonjour - Hello - Can I modify later ? Thank you

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s