L’oncle du Général de Gaulle s’appelait aussi Charles de Gaulle et était un actif poète breton !

Quelques remarques  à propos de cet article que je trouve fort intéressant. Effectivement, le Général de Gaulle  s’est exprimé en breton, à Quimper en 1969 – et c’est vrai que c’était – hélas- son dernier discours.

On apprend que son oncle Charles était atteint de poliomyélite – et je n’aime pas du tout la remarque de l’auteur, Bernaz Rouz   » malgré son infirmité entretint de nombreuses relations littéraires « .

Pauvre M. Rouz ! Il devrait savoir que la poliomyélite ne concerne pas les fonctions intellectuelles – je dirais même, au contraire.

Le Président Roosevelt, si courageux ( ce qu’a écrit le Général de Gaulle, même si ils n’ont pas toujours été d’accord ! ),  Walter Scott,  Francis Ford Coppola,  Mia Farrow, beaucoup d’autres, ont en commun d’avoir été frappés de façon diverse par la poliomyélite !

M. Rouz est un président de quelque chose en Bretagne, et j’apprécie fort ses rubriques hebdomadaires dans Dimanche Ouest France, mais je me souviens que lorsqu’il a été élu, il a été photographié, dans ce même journal, assis dans son fauteuil, la vice-présidente debout derrière lui !

France FOUGERE

6 réflexions sur “L’oncle du Général de Gaulle s’appelait aussi Charles de Gaulle et était un actif poète breton !

  1. My mother taught swimming lessons for sixty years. She learned how to swim as a way to exercise after a childhood bout with polio. Though the calves in her legs had atrophied somewhat, she managed to live a long, productive life as a school teacher, swimming instructor, mother of four, and active volunteer in her community and church. When a new swimming pool was opened in 2004, the city fathers named the bath house after my mother as recognition of her 60 years of teaching others to swim!

    • Thank you so much for your message. Your mother is a courageous lady and I am … je continue en français … je suis très émue de lire votre témoignage. C’est une si belle histoire – et bien souvent on se sort d’une épreuve plus fort. Comme votre mère, admirable à tous points de vue.
      Ce doit être très émouvant de voir son nom sur la swimming pool, n’est-ce pas, une fierté pour la famille.
      J’ai publié il y a quelque temps une analyse d’un livre par une auteur qui a eu la polio  » Celle que j’étais hier  » et c’est son histoire, même si elle emprunte une autre identité pour le roman. Un médecin a écrit la préface du livre avec des mots bouleversants et vrais.
      Je crois que toutes les personnes atteintes de polio ont eu des polios différentes. Chaque cas est unique.
      Une amie a eu une atteinte légère au bras, et a entièrement guéri, mais le passage par l’hôpital l’avait traumatisée.
      Nous avons en France un écrivain polio en fauteuil roulant, Claude Manceron, qui a écrit des sagas pleines de vie sur l’époque de la Révolution  » A peine un printemps  » –  » Suffit-il d’un tambour  » et un autre, Jean-Didier Wolfromm, qui marchait très difficilement, qui a reçu le prix Femina pour son roman  » Diane Lanster  » … ils sont décédés maintenant après une vie bien remplie.
      De même un ami en fauteuil roulant, polio à 17 ans, un grand coeur.
      Et Wilma Rudolph, Esther Williams ont eu la polio.
      Actuellement un homme jeune politique parle facilement de la polio qu’il a contractée à 9 mois seulement, Malek Boutilh.
      Toutes mes amitiés
      france

    • Coucou chère flâneuse – je crois que Bernez Rouz ne sait pas du tout ce qu’est la polio… ni d’ailleurs les autres inconvénients de la vie – il faut être très simple, et respectueux vis à vis de cela.
      En tous cas, j’ai appris que le Général de Gaulle avait un oncle très bretonnant, et ça me fait plaisir 🙂
      Bises avec mes amitiés 🙂

    • Malek Boutih est toujours très humain, très intelligent et actif. J’ai été déçue pour lui qu’il ne soit pas réélu.
      En regardant dans Wikipedia, on lit que les deux oncles paternels du Général de Gaulle étaient des érudits – son père aussi – l’un se passionnant pour les bretons, et poète ! -l’autre entomologiste.
      Le Général avait un jour confié à son aide de camp qu’il aurait aimé être  » bibliothécaire dans une petite ville en Bretagne « , se passionnant pour des questions d’érudition avec le chanoine local !
      L’influence de ses oncles ? Mais pour lui, ce fut Saint-Cyr et la suite
      Je suis d’accord avec toi 🙂
      Bises bretonnes sous les nuages – et toujours la chaleur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s