Saint Jean-Paul II, l’attentat et le pardon

 

Cet attentat eut lieu un 13 mai, jour et heure du début des apparitions de Fatima. Saint Jean-Paul II fut gravement touché. Il  dit plus tard qu’une main a tiré la balle qui devait donner la mort, mais que la main maternelle de  la Sainte Vierge l’a dévié.

Le recteur de Fatima fit incruster la balle au milieu de la couronne de la statue de la Vierge de Fatima.

( Mon opinion personnelle : évidemment il faudrait suivre l’exemple du Saint Père !

Mais… un prêtre m’a dit un jour qu’on ne pouvait pardonner qu’à ceux qui souhaitent ce pardon.

Et il faut être sûr aussi que celles et ceux qui font le mal ne recommenceront pas … )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s