Charlotte Bousquet – Le jour où je suis partie – Roman ( Maroc ) – Flammarion jeunesse – ( dès 14 ans )

Pour le 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, les femmes marocaines décident d’organiser une grande marche à Rabat. La narratrice, la jeune Tadir, décide de quitter le douar  où elle vit avec sa famille pour les rejoindre.

Elle sait que les violences diverses que subissent trop de femmes ne sont pas que des faits-divers qu’on raconte. Elle a dans son coeur son amie Illi, qui après avoir été violée alors qu’elle était isolée en dehors de chez elle, où elle s’occupait d’un déchargement, a dû épouser son agresseur,   » car c’est ce qui se fait « . Mais Illi n’a pas supporté cette vie, et a préféré se pendre à un arbre. Et Tadir, qui sait que son père parle d’organiser son mariage, veut son indépendance, le respect de la femme qu’elle est. Elle a à ses côtés Damya, sa grand-tante, mariée très jeune elle aussi, qui s’est enfuie  après quelques mois de mariage. En travaillant chez des Français, elle a été encouragée à faire des études, à les continuer après leur départ. Revenue dans son village quand est mort  celui qui était tout de même son époux, elle a monté une coopérative agricole qui fonctionne très bien. Mais s’il faut attendre de passer par la case  » veuvage  » …

Un soir, Tadir, habillée en garçon, prend la route avec quelques provisions et un tapis donné par Damya. Elle pourra le vendre à la ville.

Tadir est prudente, courageuse, mais elle fait tout de même de mauvaises rencontres.  Heureusement, elle qui aime les animaux nourrit un chien errant qui s’attache à elle et un jour, la défend. Elle est aussi quelquefois aidée et  parvient à Rabat où elle et son chien vont au secours d’un  jeune Français agressé …

Tout au long de son périple, elle sent la présence d’Illi, et même des djinns, rêve … et continue.

Elle peut se joindre à la marche des femmes, et  sa vie est changée par le voyage, par les rencontres, l’ouverture sur d’autres, et  aussi … les blogs ! Surtout par sa détermination.

Une belle histoire, et pour le lecteur aussi, une fenêtre  ouverte sur des vies différentes. Les femmes fortes  sont bien analysées, dans le contexte social, et fort attachantes.

Charlotte Bousquet a vécu  au Maroc, qu’elle connait bien, et habite actuellement Paris. Elle est un auteur primée  ( Imaginales 2016 )

Charlotte Bousquet – Le jour où je suis partie – Roman- Flammarion Jeunesse – Format broché 14 x 21  cm – 240 pages – 13 Euros – ( Dès 13 ans et pour tous )

Tous droits réservés, etc – copyright

6 réflexions sur “Charlotte Bousquet – Le jour où je suis partie – Roman ( Maroc ) – Flammarion jeunesse – ( dès 14 ans )

    • Coucou chère Denise – un livre qui éclaire sur la vie des femmes – on pourrait dire – des femmes – car elles peuvent être fort différentes- et l’auteur les connait bien.
      Merci à toi- bonne semaine avec mes amitiés et mes bises ensoleillées – ce que je souhaite à toutes et tous 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s