Siobhan Curham – Les quatre filles de Brick Lane – Roman traduit de l’anglais ( Royaume – Uni ) – Flammarion-Jeunesse – ( dès 13 ans et pour tous )

 

Elles sont quatre ados  très stylées  qui vivent à Londres dans la cosmopolite et branchée Brick Lane :   Amber,  Maali, Sky,  Rose.  Elles ne se connaissent pas, mais aucune n’est satisfaite de sa vie ni de sa famille. Pourtant, Oscar Wilde,  le dandy  spirituel, héros qu’elles admirent, va les réunir dans une amitié secrète. C’est Ambre qui a toujours en tête une citation d’Oscar Wilde qui a l’idée d’ un club :  » Oui, je suis un rêveur. Car  le rêveur est celui qui ne trouve son chemin qu’à la lueur de la lune, et son châtiment est d’apercevoir l’aube bien avant le reste du monde « .  Ou encore :    »  Sois toi-même, le reste est déjà pris « .

 » C’était cela, le véritable usage des lettres  : offrir une pause, réfléchir, se sentir moins seul … Quelle importance au fond si elle n’était pas comme les autres filles de sa classe ?  …  Ambre, elle, était une rêveuse. Elle rêvait en regardant la lune, comme  Oscar Wilde l’avait fait avant elle. … Elle était à Londres, une ville qui comptait des millions d’habitants.  Il y avait forcément des gens comme elle quelque part.  … des gens qui, plus que tout, avaient envie d’aventure, de découverte « …

Elle rencontre la première jeune fille à qui elle remet la carte de son Club sur un trottoir, alors que cette jeune fille photographie un pigeon, comme une nature morte. Maali, d’origine indienne,  était sortie pour faire les courses de sa mère, qui tient un magasin de pâtisseries indiennes délicieuses et renommées. Maali est surprise, mais garde la carte.  Le samedi, Ambre travaille dans une boutique de vêtements vintage et elle repère une jeune fille, juste du bon âge, qui cherche visiblement à faire un achat pour se consoler.  Et c’est ainsi qu’elle recrute Sky, qui aime réciter ses poésies  dans un café, et aussi vivre avec son père dans une péniche, mais va devoir affronter un changement de vie, puisque son père a trouvé une nouvelle compagne. Vient aussi Rose, que sa mère mannequin oblige à se rendre à des castings, alors qu’elle a une vocation  de pâtissière,  ce que sa mère ne supporte pas.

Ambre  a effectivement une vie difficile aux cours, et doit affronter des sarcasmes, car elle assume son look de dandy androgyne en costume pantalon féminisé, ses  cheveux courts, d’autant qu’elle vit dans sa famille composée de deux pères – et elle se demande toujours qui, de  Gerald ou Daniel est son père  » de naissance « , et pourquoi aussi les autres n’assument pas ce foyer  » gay  » et harmonieux  en ce qui la concerne.

Elle a pris  soin d’indiquer une adresse mail  et de ne faire qu’une diffusion très restreinte  de ses cartes pour conserver le secret. Peu à peu,  les  correspondances s’échangent, les jeunes filles se rencontrent, échangent leurs bonheurs et leurs  difficultés. Elles se rendent compte qu’elles ont bien  plus que des points communs ! Le  hasard – et Oscar Wilde – a bien fait les choses.

L’amitié leur donne des forces   pour réaliser leurs rêves, les assumer,  et les faire comprendre, jusqu’à  les  imposer à leurs entourages.

Il y a davantage  qu’un thème original dans ce roman très actuel à la  parfaite et vive  composition  : il décrit habilement  les personnalités d’adolescentes  qui affrontent des aventures familiales, scolaires, affectives,  et la façon dont ensemble elles ont enfin  prise sur des événements qui, individuellement, semblaient  les dépasser, une situation paradoxale; une affirmation  de soi  qu’aurait pu aimer Oscar Wilde !

Un des poèmes de Sky, un de ceux qu’elle aime lire en public ( avec succès ) :

Siobhan Curham  –  Les filles de Brick Lane – Roman traduit de l’anglais ( Royaume -Uni ) par Marie Hermet – Flammarion Jeunesse  – Format 14 x 21 cm – 356 pages – 14 Euros – ( Dès 13 ans )

 

( Tous droits réservés, etc – copyright )

 

 

 

11 réflexions sur “Siobhan Curham – Les quatre filles de Brick Lane – Roman traduit de l’anglais ( Royaume – Uni ) – Flammarion-Jeunesse – ( dès 13 ans et pour tous )

    • Un roman écrit avec des mots justes sur des ados d’aujourd’hui, avec la présence d’Oscar Wilde : il peut être lu utilement par bien des lectrices et lecteurs ! Merci pour tes gentils mots – je te souhaite une bonne soirée avec mes amitiés et bisous – france 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s