Sébastien Merdrignac – Galettes, crêpes et compagnie – Editions Ouest-France

Balzac, son séjour en Bretagne – et son opinion surprenante sur les galettes ! aujourd’hui, c’est la Chandeleur – et la fête des crêpes – pancakes !

lepapillondeslivrescerclerenevigo

jpeg_0007

jpeg_0008Un  très joyeux manuel de la bonne cuisine toute simple – ou plutôt de la gastronomie bretonne  – qui donne faim !

Recettes de base, avec la pâte à galette ( farine de blé noir  )  et la pâte à crêpes ( farine de blé ) – puis les réalisations et les variations: naans, blinis, wraps en salé ou sucré.

Galettes de blé noir comme on les déguste en plein air :  la célèbre galette de blé noir moelleuse  entourant, bien roulée,  une saucisse  chaude et croquante – ou  » complètes », selon la tradition, ou inventives,  avec noix de saint-jacques sur lit de poireaux, saumon… ou en ravioles, ou  en aumônières, ou découpées en lanières dans une soupe de légumes frais…

En crêperie, toujours préciser si on les préfère : moelleuses ( pays de Fougères ) ou plus croquantes, sèches, comme on voudra.

Crêpes sucrées, simples, au caramel, au miel…

View original post 259 mots de plus

12 réflexions sur “Sébastien Merdrignac – Galettes, crêpes et compagnie – Editions Ouest-France

  1. Bonjour chère France, merci pour ce joli manuel et je te souhaite une belle fête de la Chandeleur.
    Je me souviens d’avoir mangé à Saint-Malo une galette de blé noir avec une noix de saint-jacques sur lit de poireaux, un vrai délice.
    Je te souhaite une belle journée avec toute mon amitié.
    Bisous ♥

    • Bonjour chère Denise – il faudra vraiment que tu reviennes en pays breton ! Pour la Chandeleur pas de crêpes aujourd’hui, mais le menu du lycée hôtelier – délicieux – en dessert tartelette aux poires accompagnée d’une petite glace – ambiance toujours agréable – et il faisait bon, avec un début de tempête mais des éclaircies. Voir le ciel bleu fait du bien. J’ai pris des photos du premier mimosa fleuri car ils sont toujours en avance à Dinard.
      Merci à toi, duce soirée, amitiés et mes bisous bretons – france 🙂

  2. moi ce qui m’enerve, c est lorsque les gens disent crèpes au lieu de galette (en ce qui concerne la blé noire, )
    une fois sur internet un monsieur voulait pas en démordre, et moi je m’enervai mais m’enervai, lol
    et finalement, il a reconnu que j’avais raison, une galette est une galette, une crépe est une crèpe, ah la la la la, dame oui !

    • Julie, je réponds à tes deux coms – et je suis d’accord à 100 % avec toi.
      La galette, c’est le sarrasin, et elle est salée – nature avec du beurre salé, oeuf ou galette – jambon-oeuf aussi.
      Les crêpes sont à base de froment, sucrées et jaunes ! Certes il y en a de salées mais…
      Nous avions des voisins, avec une grande tablée à Fougères le vendredi. Quelqu’un allait chercher le plat de galettes chez le crêpier et le rapportait bien chaud. On se les partageait, et le père de famille proclamait toujours :  » les galettes, ça doit nager dans le beurre ! « …
      Qu’appelles-tu du – gru gru ?
      Etudiante à Rennes, j’ai connu les crêperies où l’on proposait des galettes de sarrasin qu’on pouvait tremper en morceaux dans du lait ribot. Je ne connaissais pas avant, et je préfère une galette – pas  » trempée  » !
      Le sarrasin devient à la mode, car il est apprécié des  » sans gluten « .
      Bises bretonnes 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s