Annie Degroote – L’Etoffe des seigneurs – Beau livre – Editions Ouest-France ( Saga du Nord, des Flandres : 3 romans réunis en un seul volume )

 

img

Annie Degroote est un auteur confirmé du  Nord et de son histoire. Tous ses livres connaissent un grand succès et beaucoup sont honorés par des prix ( voir couverture verso ).

Les trois romans réunis en ce beau  livre ont déjà été publiés séparément  aux Presses de la Cité.

Elle-même s’exprime dans son Introduction :

 » Pour la première fois, Les Silences du maître drapier,  L’Oubliée de Salperwick, La Splendeur des Vaneyck sont réunis en un volume, intitulé L’Etoffe des seigneurs. La sélection de ces trois romans ne fut pas aléatoire. De nombreux points communs, vous les découvrirez, sont palpables.

Mais pourquoi  L’Etoffe des Seigneurs ? 

Dans ces oeuvres chères à mon coeur  – ma grand-mère  était brodeuse; enfant, j’adorais me costume, et j’aime toujours la dentelle – il est en effet question des  » seigneurs du textile  » . Les grands dirigeants du nord de la France  possédaient la volonté d’entreprendre.  Ils avaient l’envergure,   » l’ étoffe  » des seigneurs !

Ce savoir-faire dans la fabrication  du tissu, de la dentelle aux drapiers,  en fit la première activité de la région.  C’est en grande partie dans ce milieu, inséparable de l’image  du Nord, que se situent ces trois romans. Après avoir écrit Les Silences du maître drapier,  qui se déroule au XVIIIe siècle, évoqué les relations du maître  avec ses compagnons et apprentis, je me suis plongée dans le XIXe siècle. Qu’était-il advenu de ces rapports quasi-familiaux ? Ils avaient disparu. Désormais, il s’agissait de patrons et d’ouvriers. Pourtant, le patriarcat subsistait.  Après la révolution industrielle,  le textile a changé de figure.  C’est le temps des usines  » monstres  » du lainage mais aussi du coton, des grandes familles bourgeoises  soudées,  dont les dirigeants  ont, selon les mots d’Eugène Motte,   » l’oreille collée contre le mur de l’usine « . C’est l’afflux des ouvriers venus des campagnes françaises et belges,  le petit peuple de Lille vivant dans des conditions précaires, les enfants au  travail … Les écarts sociaux se creusent …

…  L’on retrouve  dans La Splendeur des Vaneyck   certains personnages  de L’Oubliée de Salpernick. Leurs destins seront liés. Certains vont s’unir. Je vous laisse deviner lesquels, ainsi que les secrets de famille, les non-dits ou mensonges, dont ces romans fourmillent   …  Je vous laisse à  présent à côté de ces personnages qui, parfois, oserai-je vous l’avouer, continuent de me hanter.  Ainsi, dans le Vieux Lille, je me prends à penser : ici, vivait mon héros, Guillaume; là, la famille de Flore … Des ombres apparaissent. A  cette heure  d’entre-deux, de clair-obscur,  qui ouvre une porte sur le songe,  je me plais alors à les imaginer arpentant la rue Royale  … « 

Un style très rapidement prenant, qui mène tout au long des trois romans, une documentation solide sur l’Histoire de sa région, et les techniques du monde des textiles divers,  au fil de leur évolution, et la passion de l’auteur, sa sincérité, qui rendent  sa saga si vivante :  ce  beau livre promet grand intérêt, vif plaisir, et tient toutes ses promesses.

Beau papier, couverture raffinée  ( James Tissot – Jeune femme dans un bateau  )  – et prix plus que modéré : voilà une idée de cadeau ! Et un  » livre de fond « .

Annie Degroote –  L’Etoffe des seigneurs – réunit  : Les Silences du maître drapier – L’Oubliée de Salpernick – La Splendeur des Vaneyck  – Editions Ouest-France – Format broché solide 16 x  23 cm – 864 pages –  28 Euros

 

img_0001

( Tous droits réservés, etc – copyright )

 

 

 

6 réflexions sur “Annie Degroote – L’Etoffe des seigneurs – Beau livre – Editions Ouest-France ( Saga du Nord, des Flandres : 3 romans réunis en un seul volume )

    • … et des yeux tout brillants ! Une jolie Demoiselle Noël bienvenue ! Entrez, il fait chaud à l’intérieur,et il y a des gâteaux, du vin chaud, un foyer …
      Comme c’est joliment dit, chère Floray 3< 🙂 Bises +++ +++ pour toi et mes amitiés – je suis très touchée et je te remercie du fond du coeur 🙂
      Bonne soirée et heureuse, paisible suite de semaine – france

  1. Ce doit être un livre merveilleux et l’illustration me plaît énormément. Un grand merci chère France de vos conseils.
    Bel après-midi à la veille des fêtes.
    Toutes mes amitiés et bisous ♥

    • Une excellente saga – et une belle couverture ! – qui explique aussi les métiers, ce qui est toujours intéressant. J’ai lu d’autres livres d’Annie Degroote et j’aime beaucoup. Elle met du coeur, des connaissances, et sa passion.
      Nous sommes dans la brume … tout est ouaté … avec des lumières qui prennent encore plus d’importance : temps de saison…
      Et chez vous .?
      Merci à toi 🙂 Je te souhaite une bonne soirée paisible, avec mes chaleureuses amitiés et bisous – france

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s