Douleur – le père Jacques Hamel est mort en martyr, égorgé, après avoir résisté – et les yeux tournés vers le ciel – dans son église, pendant qu’il disait la sainte messe

IMG

Les soeurs, paroissienne et paroissien présents, ont toutes et tous une attitude remarquable de sang-froid, et de dignité.

Soeur Danièle a pu témoigner dès hier qu’elle a vu  les deux  types   » envahir l’espace  » en pénétrant  par l’arrière de  l’église. Ils ont saisi le Père Jacques Hamel, 86 ans,  qui disait la messe au pied de l’autel, l’ont agenouillé de force, et il s’est débattu, il a combattu.

Elle a vu le couteau, et alors, elle a pu s’enfuir et donner l’alarme.

Ce matin, j’ai entendu la dame otage, rescapée, qui, avec le même calme, a dit que son mari, Guy, 86 ans, a été blessé de plusieurs coups de couteau ( au cou et au thorax ). Il n’a jamais perdu  connaissance, mais au contraire, a eu le réflexe de  comprimer avec une main la blessure au cou.

Elle a vu comment ils ont égorgé le père Hamel,  allongé sur le sol, et ils l’ont achevé  par d’autres coups de couteau.

Il est mort  – » les yeux tournés vers le ciel  » – a-t-elle dit.

Elle-même a senti un revolver sur son cou, et a pensé que c’était la fin, comme pour les autres personnes. Elle a su après qu’il était factice.

Les types ont aligné les otages, puis ils sont sortis, et alors les forces de l’ordre ont tiré sur ces types.

Tous les paroissiens de la petite ville de Saint Etienne du Rouvray près de Rouen, Normandie, disent à quel point le Père Hamel  était aimé – et utile dans leurs vies, présent pour le baptêmes, les mariages, toujours disponible, simple, modeste, gentil. Il venait de rédiger un  message  pour le Bulletin paroissial, souhaitant bonnes vacances.

Il a le visage de Saint Jean Marie Vianney, Curé d’Ars.

Nous avons beaucoup de prêtres comme lui.

Les Journées mondiales de la Jeunesse se déroulent à Cracovie, dans la lumière de l’été polonais, qui peut être si beau.

C’est la terre de Saint Jean Paul II, Pape héroïque et  martyr,  du père Maximilien Kolbe,  martyr du nazisme, qui s’est désigné pour  mourir  à la place d’un autre prisonnier père de famille, du père Popieluvsko, autre martyr,  torturé,  mis à mort  sous la dictature du sinistre Jaruselski.

Et à Sainte Anne d’Auray, Bretagne, les fêtes en l’honneur de Sainte Anne, mère de Marie, se déroulent  paisiblement  – se déroulaient – avec la présence de Monseigneur Jeanbart, représentant les Chrétiens d’Orient, persécutés.

 

IMG_0002

Qu’a voulu le Bon Dieu  ? Pourquoi le père Jacques Harel  ?  Il aurait pu terminer sa vie paisiblement, en continuant sa mission de  bon prêtre secourable.

Peut-être fallait-il un signe,  un martyr ?  Pourquoi  ?

Je médite sur les  » Dialogues des Carmélites  » et le message de Georges Bernanos  » la mort pour autrui « . Qui ? les malheureux prêtres déviants, porteurs de scandales ?

Est-ce une alerte donnée à ceux qui nous   » gouvernent « , qui ont laissé des femmes dépoitraillées  faire du scandale  jusque dans Notre-Dame de Paris, l’église de la Madeleine, sans jamais être véritablement sanctionnées ?  Des sacrilèges se commettent dans des églises, des cimetières. Une école catholique en Bretagne vient d’être totalement saccagée ( Ouest-France ).

C’est volontairement que je choisis des extraits de l’International New York Times du 27 juillet : il est neutre.  Je ne peux accepter les discours  répétitifs de  la presse  française – d’après ce que j’en ai lu aujourd’hui.

Oui, le père Hamel était en excellents termes avec tout le monde,  y compris le maire communiste qui était sincère dans sa douleur et ses larmes, hier. L’église catholique avait offert le terrain pour la construction d’une mosquée toute proche de l’autre église de la ville. Voilà comment sa générosité a été remerciée.

Offrez-nous la paix, avec des garanties. Et vite.

Nous catholiques, nous n’avons pas besoin  de  « ‘ cellules psychologiques « .  Nous avons la force que donnent les prières.

Soeur Jeanne-Françoise, religieuse de la Communauté de Rillé, Fougères, ( nos familles sont amies depuis  plusieurs générations ) a consacré sa vie  aux autres. Entrée très jeune à Rillé, elle a effectué ses études,  puis est devenue enseignante en mathématiques à Rennes.  A sa retraite, elle a choisi de se dévouer  et d’agir pour ATD Quart monde, dont elle a été une des responsables.  Elle m’a raconté comment,  dans un foyer d’accueil qu’elle gérait, un individu l’a menacée en lui mettant un couteau sur la gorge. Elle a ri, en lui disant :   » vous  pouvez y aller, je rejoindrai le  Bon Dieu plus tôt » et il l’a lâchée.

( Soeur Jeanne-Françoise  – Thérèse pour nous  – a fêté son Jubilé, 50 ans de vie religieuse, et est morte  peu de temps après de leucémie, en juillet  2012 ).

 » N’ayez pas peur   » – Saint Jean – Paul II

IMG_0001

France Fougère

Tous droits réservés – copyright

 

 

 

7 réflexions sur “Douleur – le père Jacques Hamel est mort en martyr, égorgé, après avoir résisté – et les yeux tournés vers le ciel – dans son église, pendant qu’il disait la sainte messe

    • Dear Denise -comment cette horreur est-elle possible dans une petite ville où tout a été fait pour la bonne entente. Ce sont les Soeurs de l’autre église qui ont offert le terrain destiné à la mosquée pour un euro symbolique ! – Bouleversant- mais il faut surmonter. Merci pour ton gentil message – bonne fin de semaine à toi, avec mes bises et amitiés – france

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s