Un roman graphique très émouvant – Lucy Knisley – Ligne de flottaison – Carnet de bord de ma croisière senior – Editions Steinkis

IMG_0003

 » Ligne de flottaison : ligne qui sépare la  partie immergée  de la coque du bateau de celle  qui est émergée « 

Lucy, qui a trente ans environ, vit à New-York, et est très attachée à ses grand-parents. Elle  a autour d’elle une nombreuse famille. Quand Phyllis et Allen, qui sont vraiment très âgés et vivent  en maison de retraite dans le Connecticut décident de se joindre à une croisière dans les Caraïbes, la famille est en émoi. C’est qu’ils ne sont pas si mobiles, et souffrent de divers maux de l’âge. Est-ce bien raisonnable ?

De toutes façons, la croisière au soleil est programmée. Lucy suggère de  les accompagner pendant  ce périple, ce qui rassure tout le monde.

IMG_0005

Lucy prend très au sérieux ce qui se révèle un véritable travail d’  » aide à la personne « . Ce qui l’attriste – mais elle a la franchise de le révéler – c’est de voir ses chers grand-parents décliner … Aussi  elle prend avec elle le recueil de souvenirs de guerre rédigés par Allen à l’intention de ses enfants et petits-enfants, et, le soir, elle en relit quelques pages, pour se consoler.

Elle les protège  ensemble, ou chacun à son tour, quand sa grand-mère perd la mémoire, lorsque  son grand-père connait quelques petites difficultés … fallait-il pousser la franchise jusqu’à tout révéler ? Il s’agit de leur intimité.

Petits déjeuners ensemble dans la cabine des grand-parents, promenades et repos sur le pont, repas à côté de voisins qu’elle n’apprécie pas toujours, spectacles animés d’une façon qui ne lui plait pas du tout, petits moments dans la piscine …  il lui arrive de ne pas dormir tant elle prend ses responsabilités à coeur.  Elle s’évade seulement le temps d’une excursion avec plongée.

Cette semaine passée dans un contexte absolument nouveau  a l’avantage de lui changer les idées, car sa vie personnelle à cette époque n’est pas tout à fait ce qu’elle voudrait. Période hors du temps précieuse pour elle, pour ses grand-parents aussi, car la croisière est certainement leur dernier voyage. Sans elle, ils n’auraient pas pu la faire.

Un récit doux-amer, entre humour  et mélancolie, délicatement illustré, comme un reportage détaillé, dans une très jolie présentation fort soignée, gardes jaune soleil, tranchefile d’un bleu …Caraïbe!

IMG_0006

Lucy Knisley – Ligne de flottaison –  Carnet de bord de ma croisière senior – Traduit de l’anglais ( Etats-Unis ) par Anatole Pons – Editions Steinkis – Relié format 18 x 24  cm -168 pages – 20 Euros

IMG_0004cliquer pour mieux lire

( Tous droits réservés etc – copyright )

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s