Patrice Duhamel et Jacques Santamaria – Jamais sans elles – Des femmes d’influence pour des hommes de pouvoir – Photographies -Editions Plon

IMG_0001

D’aujourd’hui et d’hier, des femmes proches, très proches d’hommes politiques.

J’ai lu avec émotion  les pages déférentes consacrées à Madame de Gaulle et au Général, depuis leur rencontre jusqu’à la fin … la jeune Yvonne Vendroux ne voulait pas épouser un militaire, pour éviter les changements si fréquents de résidence  !

Les auteurs disent quelle a été son influence, réelle, y compris sur les sujets de société, par exemple la contraception à laquelle elle était favorable. On apprend qu’elle avait un faible pour André Malraux …  et il est confirmé qu’à l’Elysée les De Gaulle ont fait installer un compteur électrique dans leurs appartements privés, et que Madame de Gaulle a acheté une vaisselle pour recevoir famille et amis – car  elle ne voulait pas utiliser la vaisselle officielle !

Le Général avait confiance dans ses enfants, Philippe, et celle qu’il appelait   » ma fille Elisabeth « , qui a dactylographié le manuscrit des Mémoires. Il a eu une profonde affection pour son  » tout-petit « , la fragile Anne,  pour sa nièce, Geneviève de Gaulle-Anthonioz.

Dans ces pages-là, l’Histoire est présente.

Les autres portraits, fort variés, sont intéressants. Le souvenir de Madame Coty, très aimée des Français, est un rappel émouvant.

On trouve les mères, May Giscard d’Estaing, Marie Juppé, etc …   les officielles, les autres, les femmes de l’ombre qui en sortent …

Voici une photo, très évocatrice :  l’un debout à côté de sa mère, attitude normale d’un fils, l’autre !!!   …

IMG_0003

En résumé : lecture à recommander, car cela nous concerne, passé et présent. Bien écrit, très richement documenté. Tout est-il révélé ???

IMG_0002cliquer pour mieux lire

Patrice Duhamel et Jacques Santamaria – Jamais sans elles – Des femmes d’influence pour des hommes de pouvoir – Editions Plon – 325 pages –  19, 90 Euros

( Tous droits réservés, etc – copyright )

2 réflexions sur “Patrice Duhamel et Jacques Santamaria – Jamais sans elles – Des femmes d’influence pour des hommes de pouvoir – Photographies -Editions Plon

    • Oui, dear Denise, réellement passionnant – je n’ai pas encore lu les chapitres consacrés à des personnalités … que je n’apprécie pas 🙂 – Les auteurs ménagent les politiques. Ainsi j’avais lu dans une biographie que Clemenceau avait fort mal traité sa femme qu’il avait rencontrée toute jeune fille aux Etats-Unis. Il a été odieux lors du divorce, la remettant dans le bateau avec grossièreté. Mais il a eu un dernier amour, romantique, parait-il … Etc !
      Je relis une biographie charmante sur Madame de Staël.
      Mais avant, tout à l’heure, la poésie annoncée sur quelqu’un qui préfère la nature à Paris 🙂 Bises de très bonne soirée, et amitiés bien fraîches

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s