Jean-Louis Curtis, de l’Académie française – Andromède – roman – Flammarion ( à lire comme une allégorie son dernier chef d’oeuvre )

IMGA l’époque de la guerre  1939-1945, une jeune femme s’installe dans une jolie ville du Sud-Ouest pour enseigner dans une institution catholique. Elle apprécie sa nouvelle vie, loue un appartement  meublé, tout confort, dans une maison accueillante tenue  par une femme charmante qui reçoit d’autres  pensionnaires.

Elle fait appel à ses relations, écrit à ses parents, sort, marche en ville, prend ses repas à une table d’hôtes, flirte  – c’est le terme de l’époque – avec les jeunes gens qui ne sont pas encore partis à la guerre… prépare des concours.

Mais dans cette  maison, vit aussi un veuf, fonctionnaire, terne, et elle ne se méfie pas … il est si peu séduisant. Mais lui tombe amoureux, et peu  à peu s’insinue dans  son intimité, et elle faiblit…  Les années passent. La ville voit la Libération. Le jeune homme amoureux en a épousé une autre.

Peu à peu elle comprend que le veuf passe partout où elle se rend pour lui nuire, qu’il l’isole de ses amitiés, et même de cet amour.

Un jour pourtant, il va trop loin, et elle devient clairvoyante. Le temps a  passé…

Allégorie :  la jeune femme, c’est la France, et le type, c’est Mitterrand avec ceux qui lui ressemblent !

Il fallait oser. Jean-Louis Curtis était courageux, et pas le genre à aller faire des grâces à l’Elysée !

Voici ma chronique à la sortie du livre posthume.  Jean-Louis Curtis est  parti en beauté, comme il a vécu.

( cliquer pour mieux lire )

IMG_0002Il me manque.

IMG_0001

Tous droits réservés, etc – copyright

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s