Ernest et Célestine – Les questions de Célestine – par Gabrielle Vincent – Casterman – ( Petite enfance – dès 3 ans )

IMG_0009

Ernest  voit que Célestine est très triste, blottie sur son lit, ou au fond du gros fauteuil.  Il ne parvient pas à lui faire dire ce qui la soucie à ce point. Mais Ernest a l’esprit pratique, et ils sortent ensemble faire les courses.

Au retour, avec des gestes bien tendres  ( quelles jolies images ! ) Ernest parvient à savoir : Célestine veut connaître où elle était – avant Ernest. Il lui explique d’une façon fort délicate, et lui raconte comment il l’a soignée, lui tout seul.

Et Célestine accepte la réalité, elle demande ensuite tous les jours qu’Ernest lui raconte son histoire …

…  Comment expliquer aux enfants leur venue dans la famille qui les a voulus, et adoptés, avec  la grâce et la délicatesse de Gabrielle Vincent.

Série  Ernest et Célestine :  plus de 410 000 exemplaires vendus à ce jour – un trésor de l’édition  belge et française pour la jeunesse.

Gabrielle Vincent, peintre, illustratrice et conteuse, née à Bruxelles, est décédée en 2000. Son oeuvre continue  … Sous le nom de Monique Martin, elle est connue aussi comme  peintre.

Gabrielle Vincent – Ernest et Célestine – Les questions de Célestine  – Casterman – Album à couverture souple, coins arrondis format 17 x 21 cm – 32 pages – 5,95 Euros – ( Petite enfance – dès 3  ans )

IMG_0010

(Tous droits réservés, etc  – copyright )

6 réflexions sur “Ernest et Célestine – Les questions de Célestine – par Gabrielle Vincent – Casterman – ( Petite enfance – dès 3 ans )

  1. Bonjour chère France, j’aime beaucoup Ernest et Célestine… les dessins sont merveilleux et attendrissants. L’histoire donne envie de la lire à des enfants 🙂 Merci de ces beaux partages de livres illustrés. De belles idées pour un cadeau.
    Je te souhaite une douce fin de journée, mes amicales pensées et bisous ♥

    • Bonsoir chère Denise – merci pour ta visite et ta réflexion – l’auteur a eu la merveilleuse idée d’associer un gros ours protecteur – comme un gros doudou- et une jeune souris fragile – à laquelle des enfants peuvent s’identifier – Des histoires reposantes pour les yeux et le coeur 🙂
      Bonne fin de journée – ici soleil sous vent froid par rafales ! les planches à voile ont le temps idéal ! – Bisous et plein d’amitiés chaleureuses 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s