Claude Habib- Nous, les chats … – conte – Editions de Fallois – ( Poignante autobiographie d’un chat indépendant )

jpeg_0002

Son regard énigmatique et profond est celui  de beaucoup de chats, si changeant, si expressif, captivant, attachant. Mais le Chat de la couverture – un Chartreux tout en velours – qui repose sur un canapé douillet, n’a certainement pas l’existence risquée et aventureuse du Chat du récit.

Le Chat du livre se raconte dans son autobiographie, par l’intermédiaire de Claude Habib qui connait si  bien les félins, les comprend dans leur intimité, raconte leur psychologie, leur histoire complexe.

Il s’exprime pour tous les chats indépendants, nés libres dans la nature,  et qui ont choisi de le rester, loin des  hommes dont ils se méfient.

Leur mémoire commune intègre celle des chats de tous les temps qui  connaissent la cruauté des hommes – et le Chat  rappelle les diverses formes qu’elle peut prendre … ce sont des  passages douloureux, difficiles, mais  nécessaires.

Le Chat a connu la tendresse et la protection de sa mère qui les a abrités, sa soeur, son frère et lui, dans un trou profond  bien caché dans la pleine nature. Elle a chassé la nuit, leur interdisant de sortir, inventive  pour nettoyer leur abri. Comme tous les chatons, ils ont beaucoup joué.  Mais sa soeur a enfreint l’interdiction  et un oiseau l’a enlevée ( cela peut fonctionner dans ce sens-là aussi ! les oiseaux kidnappés par les chats avalant  de leur côté des insectes en nombre ).

Extrait :

 » Nous les chats, nous aimons notre mère plus que ne le font les autres bêtes. Parce que nous sommes supérieurs aux autres, c’est incontestable. Mais pas seulement. Aussi parce que nous naissons très petits. Une mère pour nous, c’est une montagne.  Et nous la gravissions, puis nous nous égarions, oublieux de notre but, et nous nagions dans son pelage.  L’un repartait à l’escalade,  et nous suivions, avant de rouler pêle-mêle dans un effondrement de chats. L’assaut était la joie, la chute était la joie.

Au commencement, la vie est un panier de surprises. Les chatons sont  joyeux et joueurs à l’extrême. D’un naturel remuant, ils calculent peu, risquent tout. Les chats adultes, non. La gaieté leur passe avec l’âge. Elle est incompatible avec la dignité de leur espèce. A chaque pas, à chaque souffle, nous sentons que nous sommes le fleuron de la vie sur terre, et la conscience de notre éminence va de pair avec la dignité de notre conduite. Nous avons grand soin de cacher nos avantages qui sont infinis. Donc nous sommes heureux mais nous n’exultons pas « .

Le Chat connait son territoire, et il est prudent. Il  se nourrit de mulots  mais un jour son petit coeur parle, et il est discrètement intéressé par une Chatte dans son jardin.  Ainsi qu’il le dit, elle sera, sans le savoir,  la cause de sa perte, car il  va connaitre, en cachette,  le bon goût des nourritures que les humains peuvent donner à leurs chats.

Il s’introduit dans une maison, et au lieu de l’accueillir, des  gens lui assènent un jet de produit caustique :  » le poison a touché mon dos… sous les poils la peau brûle, et l’odeur soulève le coeur « .

Avant de mourir, il tient à parler.

Terrible, et magnifique. Un beau récit, tendu, écrit avec amour, immense sensibilité, avec force, ironie souvent, et une colère retenue.

Pour entrer dans l’âme profonde du chat, dont le regard  est le miroir.

Claude Habib, agrégée de lettres modernes, est professeur à l’Université de la Sorbonne nouvelle Paris 3.

Elle a publié Le consentement amoureux. Rousseau, les femmes et la cité ( Hachette Littératures ) – Rousseau aux Charmettes ( Editions de Fallois, 2012 ) – Le goût de la vie commune ( Flammarion, 2013 ) – deux romans  – Préfère l’impair ( Viviane Hamy, 1996 ) – Un sauveur ( Editions de Fallois, 2008 ) …Elle a été critique littéraire ( Esprit- l’Express) et est membre du jury du prix Guizot.

Claude Habib – Nous, les chats…  Conte – Editions de Fallois – 190 pages – 15 Euros

Tous droits réservés, etc – Copyright

ATTENTION : ce livre sera en librairie à partir du 17 février

Il faut croire que j’avais hâte d’en parler !

6 réflexions sur “Claude Habib- Nous, les chats … – conte – Editions de Fallois – ( Poignante autobiographie d’un chat indépendant )

  1. j’ai lu lorsque j’avais 10 ans (à peu près) l’histoire de Mamou , un petit chat qui fait des centaines de km pour retrouver « sa » famille , l’histoire se passait en Australie .

  2. Pingback: Nous, les chats de Claude Habib, Edition de Fallois, février 2015. 190 pages, 15 €. | Traversées

Bonjour - Hello - Can I modify later ? Thank you

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s