Fougères – suite … les métiers d’art et de luxe continuent à recruter et à former dans la tradition de la ville

… les sacs, les chaussures, l’élégance ( on ne le révélait pas, mais  c’est à Fougères que Chanel, Christian Dior faisaient faire  leurs chaussures. En particulier des escarpins Dior, vert pâle décorés de muguet, fleur fétiche de Christian Dior ).

Les  » marques  » restent secrètes  ! La fabrication peut continuer  dans le mystère.